• image accueil 1
  • Image Slide Accueil 2
  • Image slide accueil 3
  • Image slide accueil 4
  • Image slide accueil 5
  • Image slide accueil 6
  • Image slide accueil 7
  • Image slide accueil 8

L'histoire de St Aubin le Dépeint

vielles photos

Les premières mentions de Saint-Aubin-le-Dépeint apparaissent dans des cartulaires des 11ème et 12ème siècles. Dans le cartulaire de Noyers, il est écrit Ecclesia Sancti-Albini Depicti. Dans celui de l'archevêché de Tours en 1290, il est fait mention de Parochia Sancti-Albini Depicti. Saint-Aubin-le-Dépeint était un fief assez important qui relevait du château du Mans à foi et hommage-lige. Il aurait appartenu, au 11ème siècle, à la maison de Nouâtre. L'église Saint-Aubin est mentionnée dès le 11ème siècle. L'édifice actuel date du 15ème siècle.

"Boiserard" et "Triconnet" sont mentionnés au 13ème siècle sous les noms de Boscus Erardi et Traconné. Le hameau de Boiserard ainsi que le village de Triconnet sont des anciennes propriétés de l'abbaye de la Clarté-Dieu dès le 13ème siècle. "Rouesson" est aussi mentionné au 13ème siècle. Cet ancien fief relevait également de l'abbaye de la Clarté-Dieu. Il se composait d'une ferme et d'un moulin qui est localisé sur la commune limitrophe.

La ferme "Beauregard" est mentionnée au 15ème siècle. Elle relevait alors de Saint-Christophe. Le bâti de la ferme actuelle serait attribuable au 19ème siècle. Avant la Révolution, la paroisse de Saint-Aubin dépendait de l'élection de Tours, faisait partie du doyenné de Saint-Christophe et de l'archidiaconé d'Outre Loire, en 1793 la commune dépend du district de Tours et depuis 1801 du canton de Neuvy-le-Roi.

 

Les registres paroissiaux sont conservés depuis 1565. On comptait 138 feux en 1691, 122 en 1713 et 111 en 1740. Le recensement de 1793 dénombrait 550 personnes. En 1806, la population s'élevait à 620 habitants. Pendant la première moitié du XIXe siècle, elle resta proche de 600 personnes : 584 en 1831 et 603 en 1851, soit 40 au km2. Un affaissement rapide la ramena à 508 en 1872 et, pendant quarante ans, elle se stabilisa au niveau de 500 habitants : 503 en 1881, 507 en 1901 et 1911. La Première Guerre Mondiale fit subir une deuxième chute à la population : 465 personnes en 1921, 413 en 1931. Puis, durant une quarantaine d'années, celle-ci réussira à se maintenir au-dessus du palier de 400 : 413 en 1946, 426 en 1962 et 403 en 1975. Mais, en 1982, le déclin reprend : 376 habitants, soit une densité de 25 au km2 .

 

Les témoignages archéologiques sont peu nombreux (Voir la carte). Au lieu-dit Le Taillis-du-Puits, on a repéré des vestiges de forges anciennes : on y voit quantité de scories et de profondes excavations d'où le minirai etait extrait. Cette métallurgie a perduré longtemps. Les forges de Chateau la Vallière s'alimentaient en particulier à saint Aubin. Le lieu-dit La Dube peut rappeler l'existance d'un tertre antique (tumulus ?).

 

On célèbre la fête de la Saint Vincent le troisième dimanche de Janvier (dimanche le plus proche du 22 Janvier). cette tradition semble indiquer aue la vigne tenait une place importante dans l'économie agraire locale. Une fête champêtre se déroulait le premier dimanche d'Août.

 

 

 

 

Actualités

Noël à St Aubin le Dépeint   Arrivée du Père Noël à St Aubin Le Samedi 16 Décembre 2017   Toutes les... Read more
Soirée tartiflette 12 mars 2016 Soirée tartiflette 12 mars Ticket en vente le samedi matin à la mairie Read more

Traduction

Recherche rapide