• image accueil 1
  • Image Slide Accueil 2
  • Image slide accueil 3
  • Image slide accueil 4
  • Image slide accueil 5
  • Image slide accueil 6
  • Image slide accueil 7
  • Image slide accueil 8

Le Manoir de La Fosse

Manoir de la fosse

Historique :

On dispose de peu de renseignements sur le plan historique, si ce n'est que la Fosse dépendait du fief de Saint Aubin et qu'elle fut vendue comme bien national. Il est possible que la construction initiale au 16e siècle fût composée de 3 ailes distribuées autour de la tour d'escalier.. En effet, des baies rectangulaires, placées sur la partie Ouest de l'escalier, et l'emplacement d'un conduit de cheminée sur la partie Nord du pavillon Ouest peuvent laisser supposer qu'un bâtiment ait été accolé à la tour d'escalier et au pavillon Ouest, ce bâtiment hypothétique n'est déjà plus présent sur le cadastre napoléonien en 1834. Il est possible aussi que le pavillon Ouest ait été surélevé et embelli au 17e siècle. L'aile Est daterait-elle à l'origine de la fin du 15e siècle, d'après le style de la cheminée avec ses corbeaux triangulaires adossée au pignon Est. Ce manoir a été utilisé comme exploitation agricole jusqu'à une date récente. Il est important de noter que le manoir avait gardé lors de l'achat en 1995 par le précédent propriétaire des éléments importants, et qui subsistent toujours, de la distribution d'origine : 4 cheminées monumentales de la seconde moitié du 16e siècle, la présence de latrines, les menuiseries avec leurs ferronneries des portes, volets et fenêtres datant fin 15e début 16e siècle. Les modifications les plus importantes ont eu lieu depuis l'achat et la restauration par la propriétaire actuelle depuis 1996

Description :

Le manoir de la Fosse est actuellement composé de 2 bâtiments désignés sous le terme de pavillon Ouest et d'aile Est articulés autour d'une tour rectangulaire englobant l'escalier. L'ensemble est construit en moellon recouvert d'un enduit ocre, la pierre de taille est utilisée pour l'encadrement des baies, les lucarnes et les chaînages d'angle. Le pavillon Ouest, haut de 2 étages et d'un étage de comble, est couvert d'un toit en pavillon. La façade Sud est composée de 2 travées, l'une formée de 3 petites baies rectangulaires, l'autre d'une baie rectangulaire, de 2 fenêtres à meneaux, et d'une lucarne à baies géminées, couronnée d'un fronton triangulaire. La façade Ouest est composée d'une travée, percé de 3 baies rectangulaires, et d'une lucarne surmontée d'un fronton cintré. Sur la façade Nord, on retrouve le même type de baies en axe vertical couronnées par une lucarne, la baie du rez-de-chaussée a été remplacé par une porte en arc en plein cintre, à laquelle on accède par un escalier droit. Une grande fenêtre à meneau éclaire la salle du rez-de-chaussée, 2 fenêtres au 1er étage et 3 fenêtres au 2ème étage. L'intérieur est divisé à chaque niveau en 2 salles, une grande et une petite, séparées par un mur de refend, contenant le conduit de cheminée. Au rez-de-chaussée, la grande salle est ornée d'une grande cheminée dont les jambages sont couronnés d'une console en forme de volute, la hotte droite est composée de larges claveaux, elle est ornée d'une fine moulure à la base et d'une corniche à mi-hauteur et à la partie supérieure. Au revers se trouve l'embrasure du four, placée dans la petite salle qui devait servir de cuisine. Sur le pignon Ouest, sont placées la pierre d'évier en dessous d'une grande niche et dans l'angle Sud-Ouest les latrines, ou du moins le conduit d'évacuation. La cheminée du 1er étage reprend le même schéma de construction que celle du rez-de-chaussée . Pour celles du 2ème étage, la hotte devient pyramidale, les jambages dont la forme s'amincit à la base sont couronnés de la même sorte de volute, et supportent un large linteau couronné par une corniche à mi-hauteur. L'étage de comble est couvert d'une charpente à chevrons formant fermes, dont les marques d'assemblage, dites marques de charpentier sont très visibles. L'aile Est, en rez-de-chaussée, avec 1 étage de comble, est couvert d'un toit à longs pans. Sur le pignon Est est adossée une cheminée à hotte droite, dont les jambages sont couronnés de corbeaux triangulaires. La tour d'escalier, couverte d'un toit en pavillon, est percée sur sa façade Nord d'oculus à encadrement rectangulaire. Sur les différentes façades, ont été disposées des meurtrières horizontales, dites bouches à feu, attestant des nécessités de défense de ce manoir.

 

Galerie Photos :

 

 

Localiser:

Cliquez ici pour localiser le Manoir de La Fosse sur une carte

Traduction